Regrets

Ecrit par gabrielle.

Il a pointé une arme sur son Commandant. Sur ELLE. Après Horizon, après Mars, quand arrêtera-t-il de rendre les choses de plus en plus difficiles entre eux ?

 

S’il était honnête avec lui-même cependant, Kaidan admettrait que leurs problèmes remontent à bien avant Horizon. Ils ont commencé sur une planète au temps chaud et humide, entre des plages de sable fin et une eau limpide. Le genre d’endroit où il aurait aimé l’emmener en vacances ou en voyage de noces, s’ils n’étaient pas tous deux des soldats qui n’ont pas le temps pour ça et si elle était intéressée par ce genre de conneries romantiques.

Mais Virmire a tout été sauf une belle vue ou un paysage de rêve. Cette planète restera pour toujours l’endroit où Ashley Williams est morte à sa place. Cette planète puera toujours la mort et le chagrin.

 

Shepard n’a jamais justifié pourquoi elle était revenue pour lui au lieu de courir à la tour pour aider Ashley comme il était originellement prévu. Si l’on en croit Liara, il y a beaucoup de bonnes raisons pour l’expliquer : la bombe en premier lieu. La mission demandait que cette bombe explose et détruise le laboratoire de Saren. C’était la raison pour laquelle il l’avait activée. Pour être sur qu’elle sauterait quoi qu’il arrive. Il était aussi d’un grade supérieur, et un bon biotique, lui avait rappelé le Dr Chakwas. N’importe quel autre Officier de l’Alliance l’aurait aussi choisi plutôt qu’Ashley. C’était logique. Clinique presque. Il aurait aimé se convaincre qu’il n’y avait rien de plus.

Mais il y avait d’autres voix qui murmuraient – ou pas – d’autres façons de voir les choses. Il avait activé la bombe. Si Shepard lui faisait confiance pour la garder, pourquoi revenir ? Il était un bon biotique, oui, mais loin d’être aussi bon que Shepard ou Liara. Il était aussi bon technicien. Mais Tali était bien meilleure. Alors qu’Ashley était une tireuse et un soldat incroyable. Shepard l’emmenait sur toutes les missions. Toutes. Wrex lui avait dit très directement qu’il pensait que Williams était un atout bien plus précieux pour l’équipe de Shepard que lui. Que la mort d’Ashley était un terrible gâchis. Ce qui l’avait laissé malade à se demander pourquoi Shepard l’avait choisi plutôt que Ash.

C’était une question purement rhétorique. Il savait pourquoi. A cause des sourires discrets, des mains qui se frôlent, des murmures partagés, des promesses de plus, plus tard. Une fois seuls après le debrief qui avait suivi la mission, elle lui avait dit, entre larmes imminentes et colère, qu’elle n’aurait jamais pu le laisser derrière. Son cœur s’était alors serré pour deux raisons bien différentes. Mais elle lui avait aussi demandé pourquoi il avait activé la bombe. Pourquoi il les avait privés de plus de temps pour revenir pour Ashley.

Kaidan sait qu’il n’aurait pas été possible de sauver Ashley. Mais parfois, il se demande. Et si ? Ils avaient perdu toute communication avec elle bien avant que la bombe n’explose, mais cela voulait juste dire que son omnitool était détruit. Rien de plus. Est-ce que sa décision l’avait vraiment envoyée à la mort ? Parfois, Kaidan rêve qu’Ashley est venue à bout de tous les Geth, il la voit debout et blessée au milieu d’un tas de synthétiques détruits, fière et un sourire plein d’espoir sur le visage alors qu’elle attend le retour de Shepard, pour finalement être engloutie par un déluge de feu et brûler vive. Ces nuits-là, Kaidan s’éveille en sueur et ne parvient jamais à retrouver le sommeil. Il se demande s’il arrive à Shepard de faire ce genre de cauchemars.

 

Il sait ce qu’Ashley représentait pour Shepard. Pour elle qui a grandi dans les rues sur Terre, Ashley est le plus proche de ce que Shepard considérait une famille. Elles avaient même parlé d’aller rendre visite à la famille d’Ashley sur Amaterasu une fois la mission finie. Leur visite sur place avait été bien différente de celle envisagée quand Shepard s’y était finalement rendue pour assister aux funérailles honorifiques d’Ashley et avait été aux premières loges pour voir ses jeunes sœurs en pleurs alors que l’aînée  – la nouvelle aînée – essayait de se contenir et de les réconforter. Et comme si cela n’avait été assez pour Shepard, Lynn Williams était venue la voir à la fin pour lui dire combien sa sœur avait été fière de servir sous ses ordres, et pour la remercier – la remercier !- d’avoir donné une chance à Ashley de prouver sa valeur. Déjà livide, Shepard avait pâli plus encore, avait eu l’air soudain encore plus fatiguée, et pendant un instant, Kaidan avait pensé qu’elle allait éclater en sanglots. Six jours plus tard, le Normandy SR-1 avait été pulvérisé et Shepard déclarée morte. Kaidan se demande si elle a vraiment essayé de lutter pour atteindre ce module de sauvetage ce jour là. Elle lui a peine dit un mot durant ces six jours.

Avant, Kaidan aussi représentait beaucoup pour Shepard. Après leur nuit ensemble avant Ilos, il avait pensé qu’ils avaient peut-être une chance d’affronter ce chagrin ensemble. Ils avaient à peine eu le temps de respirer et de se voir ensuite, avant d’aller sur Amaterasu et que Shepard meure avec le Normandy, le laissant dévasté et à s’apitoyer sur lui-même de les avoir perdues toutes les deux.

 

Puis Shepard est revenue et il pouvait à peine en croire ses yeux. Il a aussi du mal à croire ce qu’il lui a dit sur Horizon. Sur Mars. Il veut croire que c’est vraiment elle. Que ce qu’ils ont partagés un jour, est toujours là, quelque part. Il n’est pas sur. Il y a des rumeurs qui disent qu’elle passe beaucoup de temps avec Traynor. Avec Garrus. Il a toujours su qu’elle marchait à voile et à vapeur, mais ça lui était égal avant. Il sait qu’elle s’est rapprochée de Garrus durant la mission suicide. Peut-être qu’elle fréquente l’un des deux.

Parfois, leurs regards se croisent, et pour une seconde, il oublie Traynor et Garrus et se demande s’il devrait aller la voir et lui demander pardon. Pour Horizon. Pour Mars. Pour le Conseil. Pour Ashley.

 

Il finit par y aller. “Je suis désolé, pardonne moi,” lui dit-il. Elle le regarde, un peu surprise au début sans doute. Et avant qu’il ne se rende compte, elle hausse les épaules avec indifférence, fuit son regard comme elle le fait toujours, lui dit qu’elle comprend ses doutes quand elle était avec Cerberus, après qu’elle ait quitté Cerberus. Il devrait se sentir mieux, mais il y a toujours une ombre qui plane au-dessus d’eux, quelque chose de suspendu entre eux. Quelque chose de plus dangereux que sa colère sur Horizon, que son manque de confiance sur Mars, ou qu’un flingue pointé dans sa direction. “Pour Ash,” il ajoute.

Un sourire triste s’esquisse sur ses lèvres. “Je n’ai rien à te pardonner pour Ash,” répond-elle. “C’est moi qui ai fait une erreur, c’est moi que je ne peux pas pardonner.”

 

Parfois, Kaidan s’était demandé si Shepard regrettait de l’avoir aimé, de l’avoir choisi plutôt qu’Ashley sur Virmire. Maintenant, il sait que c’est le cas.

Trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire


8 − six =

Must be tuesday.net © 2013
59 requetes. 0, 343 secondes.